Et on ressort le vélo qui va bien \o/

Les beaux jours reviennent, les entraînements sont de plus en plus proches de l’effort de course, et 3324 km à vélo plus tard, il était temps de passer aux choses sérieuses. Thanks to my favorite bike mechanic, j’ai ressorti le vélo de chrono hier, monté du capteur de puissance qui était jusque là sur le vélo de route.

J’ai donc fait une première sortie sur le « chrono ». Et bien c’est quand même sacrément agréable de retrouver ces sensations. C’était juste une petite sortie de 2 heures avec un travail de vélocité. J’aurais bien fait mon triathlète bourin de base et tapé un peu plus dedans pour me faire plaisir, mais j’avais une grosse séance à pied aujourd’hui, alors je ne l’ai pas fait, j’ai rongé mon frein et j’ai été raisonnable.


Nan je déconne, j’ai tenu une heure et je suis rentré à balle avec une moyenne de 35 km/h #TriathlèteBourinDeBase

Capture d’écran 2016-04-16 à 15.48.05

Et ce matin donc, sortie longue à pied /o\

Levé à 6h, p’tit déj’ toussa (je vous sait reconnaissant de vous passer les détails), départ à 7h pour 2 heures de « footing » : 7 x 9 minutes allure de course et 1 minute de récup (bizarrement, les minutes en récup passent plus vite que les minutes en allure course…) et le reste des 2 heures (soit grosso modo 30 minutes) allure aérobie.

7h, pour aller courir, si vous faites abstraction que :

  1. vous avez encore la tête dans le cul bien comme y faut ;
  2. vous sentez votre estomac qui fait la machine à laver en mode essorage avec votre petit dej, et votre vessie qui se remplit plus vite de votre litre de café que vous n’avez le temps de le pisser entre chaque 9 minutes de travail ;
  3. il ne fait pas encore assez jour pour mettre les lunettes de soleil qui vous protégerait de ces putain de moucherons qui se collent systématiquement dans votre oeil ;

et bien 7 heures, sinon, c’est sympa pour aller courir.

Enfin bon, la séance est bien passée, mieux que la même un peu plus courte la semaine dernière sous la pluie, dans le vent, et avec une tranche de pain comme unique repas du midi (ouais, conditions de stress maximales, c’était pas voulu, et je pense que c’était débile, mais c’est passé, alors… #TriathleteBourinDeBaseModeOn).

Laisser un commentaire